ETF : Avantages et Inconvénients des Trackers

Un ETF ou tracker est un fonds de financement visant à suivre les fluctuations d’un indice boursier. Comme la plupart de ses pairs (placements collectifs), le tracker présente des avantages, mais également des inconvénients. Quels sont donc ces avantages et ces risques ? Que faut-il savoir sur les ETF avant d’investir ? Il en sera question dans les lignes qui suivent.

Définition d’un ETF ?

Encore connu sous le nom de Trackers, l’ETF (Exchange Traded Funds) est un fonds qui suit l’évolution d’un indice boursier. À la différence des fonds indiciels traditionnels, l’ETF est côté durant toute la journée de façon continue (de l’ouverture à la clôture de la bourse). C’est également un titre négociable. Il existe 3 types d’ETF à savoir :

  • Les ETF indiciels. Il s’agit des actions et des obligations ;
  • Les ETS spéculatives ;
  • Les ETF stratégiques.

Avantages des ETF

Les Trackers présentent de nombreux avantages pour les investisseurs.

Le coût

De toute évidence, il fait partie des fonds d’investissement les moins chers. Et pour cause, sa gestion ne nécessite pas l’intervention d’un grand nombre de personnels ; contrairement à l’OPCVM classique. Il y a peu d’arbitrages à effectuer, car les traqueurs sont en réalité gérés par des algorithmes. Comparativement aux OPCVM, les écarts de frais sont mieux maitrisés. De même, les réajustements effectués sont adossés à la stratégie de départ. La finalité est que les coûts sont réduits.

La transparence et la diversification

Dans la gestion des ETF ou des traqueurs, la transparence est de mise. En règle générale, il est plus facile de connaître la composition d’un portefeuille ETF parce que les prestataires d’ETF publient chaque jour la composition de leur portefeuille. Ce qui n’est pas le cas avec les fonds classiques qui ne le font qu’à la fin du trimestre.

De plus, la diversification est un point positif des ETF, car elle permet d’investir dans un nombre important d’actifs. Le portefeuille ainsi constitué est diversifié ; qu’il s’agisse d’actions, d’obligations, de secteurs, de zone géographique…

Outre ces avantages de coût bas, de diversification et de transparence, on peut également citer la sécurité élevée des ETF, leur flexibilité.

Les risques

Le plus grand risque au niveau des ETF est similaire au risque encouru au niveau des autres OPCVM. En effet, le capital investi évolue avec l’indice boursier de référence dans les mêmes proportions de hausse et de baisse. Le risque de perdre tout ou une partie du capital d’investissement est donc réel.

Outre le risque lié à l’évolution de l’indice, les Trackers présentent également :

  • Les risques de liquidité ;
  • Les risques de Tracking Error (il s’agit de risque lié à un insuffisant suivi de l’indice) ;
  • Les risques relatifs aux prêts de titres.

Au final, malgré leur utilisation, d’apparence facile, les traqueurs sont réservés aux investisseurs expérimentés et avertis. Beaucoup de facteurs entrent donc en ligne de compte pour limiter les risques et accroître les profits. Ainsi donc, la méthode de gestion ou la stratégie utilisée, le volume des encours, l’analyse et le choix des investissements réalisés… voilà autant d’éléments à prendre en compte pour apprécier un tracker. Il est également possible d’utiliser les services de la plateforme Saxo pour investir sur les ETF.

Tu pourrais aussi aimer

Antoine

A propos de l'auteur: Antoine

De nature très curieuse, j'aime lire, découvrir et apprendre. Ensuite, je relate mes connaissances à travers les billets de ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *